Découvrir la Cartographie 3D

Découvrez également notre prochaine retraite “COOPÉRATION & Reconnexion à SOI” de 4 jours en Périgord (du mercredi 25 mai au samedi 28 mai 2022) pour vivre l’expérience des outils génératif au service d’une plus grande coopération. Pour en savoir plus : cliquez ici

Bonjour,

Ceci est la transcription de la vidéo ci-dessus sur la Cartographie 3D appliquée à une équipe de 18 personnes.

Anne-Géraldine : Nous avons comme projet de vous parler, de vous partager un projet auquel nous avons participé toutes les deux qui était d’accompagner une équipe sur une problématique de changement et de co-création d’un futur. Un futur positif qui pouvait contribuer à faire évoluer l’organisation.

On va vous partager chacune comment on a abordé ce sujet et quels sont les outils qu’on a utilisé ainsi que le processus.

Anna : Si je me souviens bien Anne-Géraldine, tu as fait appel à moi en disant voilà je voudrais intervenir avec des outils reliés à Théorie U, le Presencing Institute. Je sais que ce sont des outils très innovants et là cette équipe cherche à se souder autour de son futur, d’un futur désirable qu’ils pourraient tous co-créer ensemble. Est-ce que tu es d’accord de m’accompagner pour explorer avec eux la Cartographie 3D ?

Anne-Géraldine : Tout à fait. Au point de départ, cela se passe dans une CCI et le dirigeant me contacte parce qu’il souhaite faire un travail avec son équipe. Le constat de départ c’est que l’équipe a été un peu traumatisée par le Covid et qu’il y a une perte de lien social. Il faut savoir aussi qu’auprès des Chambre de Commerce et d’Industrie, il y a une perte de recettes fiscales, que les équipes sont pas mal diminuées depuis une dizaine d’années, donc il y a aussi une charge de travail qui augmente. Le métier évolue aussi, il y a de nouveaux enjeux : ils sont en train de changer de rôle, d’aller plus vers un rôle où ils doivent prendre en compte des aspects plus commerciaux et de marketing. En plus, l’équipe a aussi des difficultés de communication et de cloisonnement. Alors néanmoins les personnes étaient très impliquées dans leur travail, très consciencieuses, mais voilà dans cette période de changement et de co-création d’un nouveau futur, c’était un peu compliqué de pouvoir les faire travailler tous ensemble.

Anna : Dans un premier temps ce que l’on a fait, c’est que tu m’as exposé la situation sachant que tu accompagnes aussi le dirigeant à titre individuel. Et tu as représenté toi-même ta propre cartographie de cette équipe au sein de son environnement avec les autres CCI, avec les autres usagers, les clients, le territoire… Et toi-même, ton rôle dans cet écosystème. Et je t’ai accompagné à faire évoluer ta propre cartographie, pour que tu puisses réfléchir à quels étaient les leviers d’impacts dans ce système et les enjeux profonds. Cela t’a bien aidé, je crois?

Anne-Géraldine : Cela m’a bien aidé. Cela m’a permis de me rendre compte aussi quelle place j’avais dans cette équipe, avec le dirigeant, ce que je pouvais leur apporter. Cela m’a permis de clarifier aussi les objectifs de cet accompagnement. A savoir que c’était déjà favoriser l’innovation, car ils voulaient vraiment trouver une dizaine d’idées clés très innovantes. C’était aussi de pouvoir faire adhérer l’équipe au changement. En fait les gens avaient compris le changement, mais intérieurement ils n’étaient pas prêts à aller dans ce nouveau. Et puis c’était aussi responsabiliser chacun à son niveau. La vision, elle, vient du dirigeant mais chacun a aussi sa place pour y contribuer, avoir des idées et mettre en place des choses. Donc c’est vrai que le fait que je l’expérimente moi-même je me suis rendu compte que c’était une méthode très créative, très puissante qui permettait très rapidement de faire bouger les choses et qui permettait aussi de trouver les idées. Cela m’a permis aussi de trouver les idées en tant que coach de l’équipe. Et ensuite de proposer en toute confiance ce processus.

Anna : Ensuite on a co-décidé un plan d’action pour impliquer 4 membres des équipes. Donc après tes interviews (car tu allais interviewer un certain nombre de membres de l’équipe avec l’accord du dirigeant) tu allais former pendant deux heures à l’utilisation de la méthode, une personne par sous-groupe. Ce que tu as fait et tu leur as fait même expérimenter. Et ensuite en situation tu as pu t’appuyer sur eux pour que dans ton animation Cartographie 3D, l’après-midi, ils puissent chacun te relayer dans chaque sous-groupe, une fois la cartographie terminée. Je crois que ce serait bien que tu montres des photos si tu veux bien.

Anne-Géraldine : oui alors je vais vous montrer des photos effectivement.

Extrait de la vidéo “Découvrir la cartographie 3D appliquée à une équipe de 18

Anne-Géraldine : Vous voyez sur ces photos on avait créé 4 sous-groupes, qui étaient à 4 tables différentes. Et en fait le principe de cette méthode c’est que c’est une méthode basée sur de la créativité, une créativité un peu particulière puisque l’on avait donné à chaque groupe une boîte qui contenait pas mal de petits objets. Cela peut-être des petits personnages, des coquillages, des cailloux, des bouts de ficelles, il y avait aussi de la pâte à modeler, des ballons. On avait demandé à chaque personne un objet qui représentait ce qu’ils percevaient aujourd’hui de la situation. Et donc en fait on a fait travailler l’équipe en sous-groupe, pour qu’ils arrivent à représenter visuellement la situation actuelle, le point de bascule et puis le premier pas pour aller vers le futur. Et je dois dire que cette méthode a été très bien accueillie par les personnes. D’abord ils se sont beaucoup amusés, c’est un point clé de cette méthode, c’est une méthode qui met beaucoup de plaisir, qui dédramatise cette situation et qui permet facilement de trouver des idées très concrètes. Et puis le deuxième point aussi très positif c’est qu’il y a toute une méthode de questionnement qui permet de passer à chacune des étapes et de faire prendre conscience justement des points de leviers, des difficultés et des opportunités dans une situation ou au départ on avait l’impression que tout était coincé.

Anna : on va conclure de façon à ce que la vidéo ne soit pas trop longue pour les personnes qui nous écoutent et elles pourront reprendre contact avec nous. Toi ou moi. J’anime ces cartographies d’équipes avec Xavier Pineau dans notre structure AMACYTE. Cette approche là peut-être complémentaire à d’autres méthodes en intelligence collective pour des équipes qui veulent trouver de nouveaux points de repères, pour des équipes qui doivent s’adapter très rapidement aux conditions changeantes du marché, aujourd’hui l’environnement change très vite. Et les équipes ont besoin de trouver ensemble une nouvelle manière de s’adapter. Mais aussi pour une co-responsabilisation pour la mise en oeuvre avec une implication de l’ensemble des parties prenantes. C’est vraiment une méthode qui permet de travailler ce que l’on appelle le “bottom-up” et aussi de diminuer les conflits inter-générationnels. Et dans ce sens nous on trouve que cette méthode est vraiment intéressante aussi bien pour des PME, que pour des fondations, pour des associations, des grands groupes et des équipes de grand groupes.

Anne-Géraldine : Tout à fait, cela permet aussi de fédérer l’équipe, de recréer du lien social, je pense que c’est très important en ce moment aussi que les gens puissent être ensemble, parler, créer ensemble, et cela s’adresse à des entreprises qui souhaitent innover, qui souhaitent apporter de nouvelles idées. Cela peut être aussi bien des services, de nouveaux business modèles, des nouveaux produits, des nouvelles façons de travailler ensemble.

Je pense que c’est vraiment une méthode qui en tout cas dans cette situation, a apporté beaucoup de motivation à l’équipe, a permis de créer beaucoup d’idées et de recréer de la communication entre les personnes.

Anna : oui on peut d’ailleurs l’appliquer aussi sur les territoires, avec les collectivités territoriales. A bientôt Anne-Géraldine.

Anne-Géraldine : à bientôt Anna.

Pour entrer en contact avec Anna, Anne-Géraldine, Xavier, un seul numéro : 06 30 74 42 70‬ et par email : info@amacyte.com

Découvrez également notre prochaine retraite “COOPÉRATION & Reconnexion à SOI” de 4 jours en Périgord (du mercredi 25 mai au samedi 28 mai 2022) pour vivre l’expérience des outils génératif au service d’une plus grande coopération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.